Réintroduire le guépard dans son milieu naturel

CCFA logo
CCFA
International

Le défi

BiodiversitéSolidarité internationale
Le guépard est le grand félin le plus menacé d'Afrique. Sa population a considérablement diminué, passant de 100 000 individus en 1900 à seulement 7 100 dans le monde entier aujourd'hui

Ils sont confrontés à des problèmes majeurs, comme le manque d'espace pour vivre et grandir. Ils sont également confrontés à la séparation de leurs habitats, ce qui les empêche de se déplacer et de s'accoupler librement, ce qui est très néfaste pour leur diversité génétique. 

Un autre grand défi auquel ils sont confrontés est celui des personnes qui les élèvent illégalement pour les vendre comme animaux de compagnie exotiques, ainsi que les conflits entre les humains et les guépards dans les endroits où ils vivent.

La solution

CCFA relâche dans la nature des guépards captifs de lignée pure dans le cadre d'un programme spécial appelé "rewilding". Après s'être adaptés à la nature, les guépards sont transférés dans des zones où ils peuvent rencontrer d'autres guépards et s'accoupler avec eux, ce qui renforce la population et la diversité génétique.

En outre, CCFA s'est engagé sur le plan social. Pour chaque guépard relâché, il aide un membre de la communauté à se former et à acquérir de nouvelles compétences, lui permettant de devenir un ambassadeur de la conservation de la faune au sein de sa propre communauté. En collaboration avec les zones de conservation, elle œuvre à la sauvegarde des guépards et de leurs habitats, pour l'ensemble de la biodiversité.

Un résultat récent

Depuis 2018, CCFA a soutenu 15 projets à fort impact dans sept pays africains, introduisant des initiatives innovantes de conservation de la faune et de la flore qui profitent aux communautés locales. 

Pour le projet guépard en 2023, CCFA a réussi à élever un guépard, a nommé son premier ambassadeur communautaire et est actuellement en train de ré-ensauvager son premier guépard captif avec les conseils d'un expert.

Un objectif de réalisation

  • Enrôler le premier guépard captif dans le projet de réintroduction du guépard "Cheetah Rewilding" en 2023, qui sera réintroduit dans la nature dans les 6 à 12 mois pour être intégré dans la "métapopulation" de guépards. 
  • Mettre en œuvre la première initiative d'autonomisation du Cheetah Champion (bénéficiaire de la communauté) : le bénéficiaire sélectionné pourra s'inscrire à une formation accréditée pour devenir guide de safari.

À quoi serviront les dons

L'argent récolté permettra de financer :
  • la capture du guépard et le transport vers la zone protégée, 
  • les permis nécessaires, 
  • les frais vétérinaires, 
  • le dispositif de suivi (collier GPS), 
  • les frais de surveillance, 
  • l'alimentation du guépard, 
  • le programme communautaire associé "Cheetah Champion".
International
En savoir plus